.

Le mot et l'idée, XVI, §§ 3-4

.

DateEtymologieDéfinitions et remarquesImagesExemples

.

§3

.

1050du latin classique 'ventus' (vent, air en mouvement)le ventl'air en mouvement naturel. -MPPeux-tu peindre avec toutes les couleurs du vent? -MP

.

1564de 'nue', du latin populaire 'nuba', forme altérée du latin classique 'nubes' (nuage, essaim, voile, obscurité, multitude'le nuageQuand des vapeur d'eau se condense a le ciel, il le forme. -RBLes nuages grands et noirs indiquent qu'une tempete vient. -RBLes grands nuages noirs...

une tempête...

.

980du latin 'cooperire' (couvrir entièrement_couvrirsous quelque chose. PEMMon parapluie me couvre quand je me promène dans la pluie. PEM

.

1050du latin 'durare' (avoir une durée, endurer)durerSe prolonger longtemps ou indéfiniment. -CCNLa voyage au Australie vais durer beaucoup d'heures. -CCNLe voyage en Australie...

.

1762de 'à (la) verse', puis 'averse d'eau'une averseQuand il y a beaucoup de la pluie--JGLa averse était continuel--JGL'averse était continuelle.

.

1050du latin 'cessare'cesserarrêter quelque chose -EAPL'homme a decidé cesser de fumer quand il a realisé qu'il ètait mauvais pour lui.L'homme a décidé de cesser de fumer...

.

1278emprunté au latin 'clima' (inclinaison de la calotte céleste' d'où 'partie du ciel', par extension 'latitude', 'région, contrée'... Le sens moderne du mot n'arrive qu'en 1789le climatStatistiques de météorologique éléments pour une région. -KAGIl y a beaucoup de controverse du changement pour le climat. -KAG...controverses à propos du changement climatique.

.

1336emprunté au latin 'maritimus' (de mer, qui touche à la mer), de 'mare' (mer)maritimeAfférent la mer. -RMDGig Harbor est une ville maritime. -RMD

.

XIVe siècleréfection de 'freis, fresche', issu d'un francique 'frisk' (frais, en parlant de la température) d'où par figure 'récent', 'non flétri (en parlant d'un végétal)'frais (fraîche)Pas chaud mais pas trop fraud non plus. -RMDElle porte une veste parce qu'il fait frais. -RMD

.

1080du latin 'dulcis' (ayant une saveur agréable)doux (douce)Le countraire du dur. RJTLe coton est doux, mais je n'aiment pas le toucher. RJT

.

1624du grec 'thermos' (chaleur) et 'metron' (mesure)le thermomètreUn objet qui mesure la température--JGD'apres le thermomètre, la température est 70 degrés Fahrenheit--JG...il fait 70 degrés F. (21 degré Centigrade).

.

1461emprunt au latin 'inferior' (plus bas)inférieurUn niveau moins que le supérieur. RJTLe nez est inférieur des yeux. RJT

.

.

§4

.

1832de 'torrent'torrentiel (-le)Beacoup d'eau a debit rapide --MMSCe printemps, il y a beaucoup la pluie torrentielle a Tacoma. -MMS...il y a beaucoup de pluies torrentielles à Tacoma.

.

1080du latin populaire 'abattuere', puis 'abattere', composé de 'ad-' (action menée à son terme) et 'battuere' (frapper)s'abattreLe verbe pour une tempête. -CCNIl s'abat toute le jour. -CCNLa tempête va s'abattre sur nous toute la journée.

.

1120du latin 'diluvium' (inondation, débordement), appliqué spécialement par les auteurs chrétiens à l'inondation du monde rapportée dans Genèse 7,11-8,14le délugeQuand il y a beaucoup d'eau sur la terre, comme quand un fleuve deborde. -RBAustralie a un deluge en janvier. -RBL'Australie a eu un déluge en janvier.

.

1270 (1636 avec traits d'unionarc' vient du latin 'arcus'un arc en cielun arc ou un arc de couleurs du prisme dans le ciel causé par la réfraction et la réflexion des rayons du soleil dans les gouttes de pluie. -MP"Puis, il a pleure une seule larme qui s'est transformé en un bonbon toutes les couleurs de l'arc en ciel!" -MP...s'est transformée en un bonbon de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel.

.

XVIIIe siècle dans le sens scientifique moderneemprunté au bas latin 'refractio, refractionis' (renvoi, renversement; spécialement renvoi d'un rayon lumineux), du latin classique 'refractum', substantif verbal de 'refringere' (briser), de 're-' (intensif) et 'frangere' (cf. fraction)la réfractionUne distorsion de quelque chose, dans l'eau par example. RJTIl y a réfraction avec la paille.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.