.

Le mot et l'idée, XII, §§ 5-6

.

DateEtymologieDéfinitions et remarquesImagesExemplesCorrections

.

§5

.

1170du francique 'markôn' (marquer, imprimer [un pas])marcherLe mouvement des humains ou on met un pied devant l'autre. AT comment j'arrive a l’université -SRRIl est plus facile que marche descendre que marche aller en montant. AT Je voudrais achter des nouvelles chaussures parce-que j'ai mal aux pieds. -SRR Il est plus facile de marcher ou de descendre que de marcher en montant. MJJe voudrais acheter de nouvelles chaussures parce que j'ai mal aux pieds. -MJ

.

XVIe siècle comme adverbed'origine incertaineviteRapidement -HR (MJ). C'est un adverbe ! (Certains emplois adjectivaux existent, mais ils sont exceptionnels.) -MJIl faut qu'il court plus vite s'il veut gagner! -BPLes gens qui font des triathlons professionnels vont très vite.... -MJ

.

XIVe siècle comme adjectifdu latin 'presser' (exercer une force sur)presséOn est pressé quand il faut aller vite. -TR C'est quand quelque chose est urgent ou quand quelqu'un est en retard. -JHLes gens pressés n'arrêtent jamais pour sentir des fleurs. -TRJe suis toujours pressée à cause de tous mes devoirs. -KG

.

980Ce verbe est un amalgame de trois verbes latins qui veulement dire 'se déplacer, avancer'' : 'ire', qui a donné les formes du futur et du conditionnel, 'vadere', qui a donné les formes personnelles (je vais, tu vas, etc.), et 'ambulare', qui a donné l'infinitif. En ancien français ce verbe était intransitif et transitif, ce qui explique l'expression 'aller son chemin', qui existe toujours dans le français moderneallerVoyager à, par ou vers quelque chose. -AS se transporter d'un lieu à un autre (SW)Je vais à la biblioteque pour étudier. -ASJe vais aller au cours après je trouve mon livre. -SWJe vais aller au cours après que je trouve mon livre. ... ou, à un registre plus élevé: Je vais aller en cours après avoir trouvé mon livre. -MJ

.

1155de 'lent'lentementNe pas faire quelque chose rapidement. -CEJ'aime faire lentement des choses. -CEJ'aime ca aussi, quand j'ai le temps d'aller lentement. -TRJ'aime ça aussi, quand j'ai le temps d'aller lentement. -MJ

.

980du latin 'revenire' (venir de nouveau)revenirQuand un personne va ailleurs, mais il y un temps de son retour. -RB Quand une personne... -CLElle dit tout le temps qu'elle ne reviendra jamais, mais elle revient chaque temps. -RBElle dit tout le temps qu'elle ne reviendra jamais, mais elle revient chaque fois. -MJ

.

1643 pour l'expressionsur ses pasRetourner sur le même chemin (généralement parce qu'on a oublié quelque chose ou qu'on a fait quelque autre bêtise). -MJEn 1812, Napoléon a dû revenir sur ses pas et quitter la Russie : ce fut un désastre du premier ordre. -MJ

.

1755 pour l'expression (sans doute sous la pression de Frédéric II (le Grand), roi de Prusse (1712-1786), dont nous parlerons en lisant 'Candide'marcher au pasAu pas' veut dire 'de façon réglementaire dans l'armée'. -MJLes soldats apprennent à marcher au pas. -MJ

.

1380 dans ce sensmarcher du même pasDans ce sens, 'le pas' est la longueur approximative de chaque pas. Figurativement, 's'entendre bien' ou comme on dit maintenant 'to be on the same page'. -MJLes personnes qui fait les triathlons professionnels sont très vites. Ils finissent un cours d'ironman en moins de 9 heures! -HRLes gens qui font des triathlons professionnels sont très rapides. Ils finissent un cours d'ironman en moins de 9 heures! -MJ

.

XIVe sièclede 'pro' et 'mener'promenerMarcher pour le plaisir. -TRA la cote d'Oregon, j'aime bien me promener sur la plage. -TRÀ la côte d'Oregon, j'aime bien me promener sur la plage. (CE)Sur la côte d'Oregon, j'aime bien me promener sur la plage. -MJ

.

1557de 'promener'la promenadeL'action de se promener, ou le trajet suivi. -MJJ'ai fait une promenade en montagne. -MJIl y a une belle proemade sur le bord de Puget Sound à Point Defiance Park. -BPIl y a une belle proemade sur les rives de Puget Sound à Point Defiance Park. -MJ

.

XIIIe siècledu latin 'percurrere'parcourirVoyager partout -KG une discipline de courir libre ou "l'art du déplacement". On se servir de parcourir pour utiliser les obstacles urbains comme une vaste aire de jeux. -SRRIl faut parcourir pour accomplir toutes mes courses. - KG Je dois me deplacer rapidement quelquefois donc je parcours la jungle urbaine. -SRRJ'espere que je peux parcourir le monde un jour. -CEIl faut que je parcoure pour accomplir toutes mes courses (HR) -- Non, parcourir est transitif (a besoin d'un objet direct)J'espere que je peux parcourir le monde en un jour. (RB)J'espère que je pourrai parcourir le monde un jour. -MJ

.

1160 pour 'sens'd'un mot germanique 'sinno' (direction)en tous sensDans toutes les directions simultanément. -MJLe faisceau radar peut suivre en tous sens simultanément.--LX

.

1080du latin 'serpens, serpentis'le serpentUn reptile sans membres à corps. -CLLes serpents perdent leur peau. -CLJ'adore les serpents! Mon frère en a un qui s'appelle Betsy. - KG

.

1170du latin classique 'simia'le singeUn mammifère dans l'ordre des primates, exclure les humains et les grands singes. -CELes signes mangent les bananes. -CELes singes... -TR

.

fin XVe siècleune forme nasalisée de 'gripper' (s'accrocher pour monter)grimperMonter ou faire l'ascension de quelque chose. -JH escalader, monter, monter en s'aidant des mains (SW)Mon ami aime grimper aux arbres. -JHJe ne suis pas trop douée à grimper aux arbres, mais j'arrive assez bien à grimper les escaliers. -BP

.

1120du latin 'suspendere'se suspendrepour arrêter une action. pour accrocher quelque chose de quelque part ou quelque chose. ASAu cirque, les artistes se suspendent eux-même au-dessus la scène pour un grand spectacle des acrobaties. -AS. . . les artistes se suspendent au-dessus de la scène . . . -MJ

.

980du bas latin 'branca' (patte d'un animal), qui a développé le sens de 'branche d'un arbre' dans le domaine gallo-romaine, par analogie de formela brancheTrès similaire au mot anglais... mais au contraire de l'anglais, le verbe associé est très employé dans le sens de 'to connect'. -MJ

.

1380voir 'marcher du même pas'd'un pas lentMarcher lentement. - KGJ'ai marché d'un pas lent quand j'étais en train de regarder aux paysages. - KGJe marche d'un pas lent quand je suis en train de ragarder les paysages. (HR)

.

1690 dans ce sensde 'marcher'la marcheUne distance parcourue par un groupe de personnes, surtout dans l'armée. -MJIls ont fait une marche de 15 kilomètres avant de bivouaquer. -MJPendent des guerres civils, la majorité de soldats dois faire des marches longues. -JRDans les guerres civiles, la majorité des soldats doivent faire de longues marches. -MJ

.

1120du francique 'hrampon' (grimper)ramperVoyager sur les mains et les pieds, ou sur le ventre (si c'est un personne) ou la panse (si c'est un animal). -RBAvant que le bébé peut marcher, il a rampé partout. -RBAvant que le bébé puisse marcher, il a rampé partout. -JHAvant que le bébé ne puisse marcher, il rampe partout. -MJ

.

.

§6

.

842du latin 'prehendere'prendrePosséder par action volontaire. -JRJ'ai pris mon livre de ma maison demain. -JRDemain, je prendrai mon livre de la maison. -BP

.

980du latin 'tornare'tournerFaire changer la position de quelque chose. ATL'enthousiasme...se tourne en un pessimisme amer. (Seignobos). --TG

.

1290emprunt du latin 'furiosus' (en délire), de 'furia' (délire)furieux (-euse)être en colère ou en fureur -JHMon amie était furieux quand quelqu'un a volé son portable. -JHMon amie était furieuse... ou Mon ami était furieux... ATMa mère devient furieuse quand je s'appelle "mother." -JRMa mère devient furieuse quand je l'appelle "mother" -BP

.

1080d'origine controverséesaisirEmpoigner soudainement ou rapidement. -JRDes enfants saisissent beaucoup de choses. -JRLe bâton est trop gros, on ne peut le saisir facilement.-- TG

.

1080du latin 'bastum' (morceau de bois long et allongé)le bâtonUn morceau de bois long et rond. -CLLa mère a frappé son fils avec un bâton. -CLIl se tailla un bâton pour la longue promenade qu'il allait faire.--TG

.

980du latin 'tenire'tenirAvoir dans la main. -MJPour prendre des notes en classe, il faut tenir soit un crayon, soit un stylo dans la main et écrire. -BP

.

Xe siècledu latin 'bene'bienC'est un adverbe, donc le mot peut modifier un verbe (elle parle bien), un adjectif (elle est bien gentille), ou un autre adverbe (elle comprend bien lentement). Comme le 2e et le 3e exemples montrent, parfois le sens de 'bien' est simplement une intensification du sens du mot modifié, comme 'très'. -MJ Vous avez fait vos devoirs très bien.--LX Vous avez très bien fait vos devoirs. -MJ

.

881du latin 'malus' (mauvais, méchant)malLe contraire de « bien ». C'est un adverbe. 'Mal' peut modifier un verbe (elle parle mal) ou un adjectif (elle est mal renseignée). Ça veut dire : (1) d'une manière désagréable (Ça va mal aujourd'hui) ; (2) d'une manière malveillante (elle le traite mal) ; (3) autrement qu'il ne convient (vous avez mal choisi) ; (4) d'une manière contraire à la morale (il s'est mal conduit). On le trouve aussi dans des locutions. Par exemple : 'pas mal' = assez bien (ce tableau ne fera pas mal sur ce mur) ou beaucoup (il a pas mal voyagé). -MJC'était un travail mal fait parce que parce que vous avez fini ce travail trop vite, sans la prudence.--LX. . . sans prudence. -MJ

.

980du latin 'portare'porterTransporter dans les mains ou sur le corps. -MJJe porte une chemise tous les jours. -ASJ'ai l'impression que je porte mon sac a dos de bas-campus jusqu'a haute-campus presque mille fois par jour! -BPJe ne plaintrai plus si je pourrai porter un sac a dos en forme de R2D2. -BPJe ne me plaindrais plus si je pouvais porter un sac à dos en forme de R2D2. -MJ

.

1165du francique 'trappa' (piège), qui a donné le mot anglais 'trap'attraperIntercepter et tenir une chose qui est jetée. -HRLe goal a attrapé le ballon. -HRLa fille a attrapé le ballon. AT