.

Le mot et l'idée, XXII, §§ 5-6

.

DateEtymologieDéfinitions et remarquesImagesExemplesCorrections

.

§5

.

1080du latin 'arbor, arboris' (arbre, mât), un mot d'origine obscure puisqu'il n'y pas un type 'arbre' en indoeuropéen... le mot était féminin en latin ... l'accusatif 'aborem' a donné 'arbrem', puis 'arbre'un arbreLa plante avec un tronc en bois et avec les feuilles. -RBAu Tacoma, le type de l'arbre le plus commun est le sapin douglas. -RBA Tacoma...

la sorte d'arbre... (ou l'espèce d'arbre)...

.

980participe passé de 'couvrir', issu du latin 'cooperire' (couvrir entièrement)couvert

.

1176du latin impérial 'scortea' (manteau de peau), de l'adjectif 'scorteus' (de cuir, de peau), de 'scortum' (peau, cuir)... le mot pour 'écorce' en latin était 'cortex'une écorceL'extérieur rugueux des arbres. -CELe petit garçon a écorche le genou sur de l'écorce quand il grimpait un arbre. -CE...sur l'écorce... -RBLe petit garçon a écorché...HR

Le petit s'est écorché le genou...

.

1175du latin 'truncus', qui signifie une partie de l'arbre ou une partie du corps humainle troncLa partie de l'abre qui connecte les branches aux racines. -TRDans le tronc est une grande colonne d'eau qui donne la force pour que l'arbre ne tombe pas. -TR Est-ce que c'est vrai ? Les arbres morts ne tombent pas!

.

980du bas latin 'branca' (patte d'un animal), qui vers 1073 a développé le sens de 'branche d'arbre'la brancheUne projection d'une abre, avec des feuilles et quelque fois des fleurs et des fruits. -TRUne arbre va developer de plus en plus des branches pour créer plus d'opportunité pour la photosynthèse. -TRUn arbre...

développer...

de plus en plus de branches...

...plus d'occasions...

.

1377réfection de l'ancien français 'deviser', d'après le latin 'dividere' (partager, répartir)... le mot était rare avant le XVIe siècle... vers 1500 il a pris le sens de 'brouiller, semer la discorde', comme dans 'diviser pour régner'se diviser

.

1273réfection de 'fueille' and 'foille', issus du bas latin 'folia', pluriel neutre devenue féminin singulier, du latin classique 'folium' (feuille d'arbre, feuille de papier)la feuilleLa partie de la plante où se passe la plupart du procès de photosynthèse. –BP Je trouve les feuilles à PLU très jolies. –BP ...surtout cette année!

.

1120du bas latin 'radicina', du latin classique 'radix, radicis' (racine)la racineL'axe principal d'une plante qui croît dans le sol. -MJ

.

1314emprunté au latin 'penetrare' (faire entrer, entrer dans), dérivé de 'penitus' (tout au fond)pénétrerUn synonyme du verbe "entrer" - RBLa balle a pénétré le mur parce qu'elle a raté la criminal. -RB...le criminel/la criminelle... -CE

.

1080ce mot a une des etymologies les plus obscures de la langue française... et pourtant, le mot est commun à toutes les langues romanes, sauf le roumain et le dalmate... Wartburg pensait qu'il était dérivé du latin 'martyrare' (tourmenter, martyriser) parce que la dislocations des membres était une forme commune de torture... Corominas pensait qu'il était dérivé de 'tyrannus'... d'autres voient un rapport à mot germanique qui a donné l'ancien français 'tire' (rangée, file)tirer

.

XIIIe siècledu latin classique 'sapa', qui a donné 'sap' en anglaisla sèveLe jus de l'arbre -JHOn peut ramasser la sève des bouleaux en printemps. -JH...récolter...

(et des érables)

.

1265emprunté au dérivé latin classique 'extremitas' (partie située à l'extérieur; en latin impérial situation extrême)... en 1541 il prenait le sens de 'fin de la vie' qui n'existe plus que dans l'expression 'à la dernière extrémité', ou, au pluriel, comme un euphémisme pour un excès de violenceune extrémitépartie située à un bout --LXElle marche à l'extrémité d'une allée.--LX

.

1324de 'feuille'le feuillageL'ensemble des feuilles. -MJJe ne pouvais pas voir les oiseaux cachés dans le feuillage de l'arbre. -MJ

.

1176d'abord 'umbre', du latin 'umbra', qui a donné 'umbrella' (petite ombre) en anglaisune ombreLa forme qui est a fait quand quelque chose bloque le soleil. ATJ'aime mon ombre au crépuscule parce qu'elle fait l'apparance que je suis très grande! AT...l'apparence... -JH

.

1170de l'ancien verbe 'abrier', issu du bas latin 'apricare', de l'adjectif 'apricus' (exposé au soleil)un abriUne protection de les temps mauvais (comme la pluie, la niege, le tempet). ATQuelques insects utilisent les pierres pour des abris, et habitent par-dessous ils. AT...insectes...

...utilisent des pierres comme abri...

et habitent sous elles.

.

fin XVe siècleformé sur 'abri'abriter

.

1225du francique 'mosa' (mousse [plante])la mousseUne plante qui n'a pas de racines, de tissu vasculaire, et de fleurs. Elle est très petite et elle pousse comme les tapis. -HRLa mousse ne peut pas pousser dans une région sèche parce qu'elle a besoin d'eau pour la reproduction. -HR...elle a besoin d'eau pour reproduire. –BP

.

1398issu par substitution de suffixe de l'ancien français 'champigneul', d'abord 'canpegneus', puis 'champineul', issus du latin populaire 'campaniolus' ([produit] de la campagne), de 'campania', qui a donné aussi 'campagne' et 'champagne'... ce mot a supplanté le latin 'fungus' (champignon)le champignonUne croissance fongique avec un pied, un chapeau, et les lamelles. -HRJe n'aime pas les champignons. Je pense qu'ils goutent comme la terre. -HRLes champignons ne sont pas les plantes. Les fongiques sont plus près de l'animaux que de les plantes. -TR...ne sont pas des plantes.

Les fongus...

plus près des animaux qu'aux plantes.

.

.

§6

.

1560réfection de l'ancien français 'espleiter', issu du latin populaire 'explicitare' (accomplir, travailler), diré de 'explicitum', supin de 'explicare'... le sens de 'faire valoir' en parlant d'une entreprise agricole, industrielle, or commerciale vient vers 1274exploiterPrendre une avantage ou utiliser. -TROn exploite la terre pour les resources. -TR

.

la méthode

.

marquerMettre un signe visible sur un objet pour identifier ou signifier quelque chose. ATDans ma caiher, je toujours marque les points importants avec l'encre couleuré. AT...mon cahier... -RB

.

la marquele signe visible que l'on a marquer. -BP"À vos marques, prêtes, partis!" -BP

.

1550réfection de 'buscheron', sous l'influence de 'bûche', de l'ancien français 'boscheron', dérivé de 'bosc, bois' avec le suffixe '-eron'le bûcheron personne dont la profession est d'abattre et de débiter des arbres dans une forêt --LXMaintenant,c'est plus effectif que les bûcherons utilisent les scies électroniques de couper les arbres. --LX...pour couper... AT

.

1080du latin populaire 'abattuere', composé de 'ad-' qui donne 'a-' et 'battuere (battre)... son premier sens est 'frapper de manière à faire tomber' à propos d'un arbre ou des fruitsabattrecouper un arbre pour le faire tomber -SWJ'ai abbatu l'arbre des cerises. -SW...le cerisier.

.

1140de l'ancien haut allemand 'happja' (instrument tranchant)... il signifie d'abord une arme offensive, puis un instrument qui coupeune hacheUn outil avec une lame sur un manche -JHIl a apporté une hache pour couper les bois pour le feu. -JH...pour couper du bois pour le feu. -BP

.

fin XVIIIe sièclede l'adjectif 'utile', ce mot devient commun seulement au milieu du XIXe siècle, où il devient un synonyme pour 'employer'utiliser

.

1200déverbal de 'scier', du latin 'secare' (couper)la scie

.

fin XVIIIe siècle pour l'expressionla scie mécanique

.

1180de 'trans' et 'portare'transporterEmmener d'un endroit a un autre. –BP Je transport mes affaires d'ici jusqu'au Minnesota. -BPApparemment "UN transporter" (un nom aulieu d'un verbe) est un type de voiture. Une voiture qui peut transporter beaucoup de gens ou beaucoup de choses. –BP ...un transporteur...

.

1801réfection de 'soierie'la scierieUn endroit où l'on prépare et vend du bois. -MJ

.

fin XIIIe siècleemploi figuré de l'ancien français (1180) 'poutre' (jeune jument)la poutreUn long élément de bois équarré servant de support.On voit ce mot dans la locution proverbial et biblique: 'voir une paille dans l'eil du voisin et ne pas voir une poutre dans le sien'. -MJ

.

1050du bas latin 'planca'la plancheUn morceau de bois qui est plat et long. -RBQuand je vais à la plage j'aime faire la planche à voile. -RB

.

le mot 'bois' représente deux idées séparées en latin, 'lignum' (bois coupé non travaillé) et 'materies' (bois travaillé)le bois à brûlerLe bois qu'on utilise faire un feu. -CEÀ la plage nous utilisons le bois échappé au lieu du bois à brûler mettre un feu. -CE...utilsons du bois flotté...

.

1120charbon' est issu du latin 'carbo' (charbon de bois [= 'charcoal' en anglais])... vers 1250 on l'utilise aussi pour le 'charbon de terre' (un terme supplanté au XIXe siècle par 'houille', qui nécessite l'expression 'chabon de bois' pour le distinguer de 'charbon de terre'le charbon de boisLe résidu de la combustion incomplète du bois. -MJOn ne peut pas faire un barbecue sans charbon de bois ! -MJ

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.