.

Le mot et l'idée, XXXIII, §§ 12-17

.

DateEtymologieDéfinitions et remarquesImagesExemplesCorrection

.

§12

.

XIIe siècledu latin 'pigritia', de 'piger' (paresseux)la paressedécline à travailler ou du effort -JRLes nuits de vendredi sont un jour de la paresse -JRLes vendredi soirs sont un temps de paresse.

.

1119 (pereçus)de paressele paresseux / la paresseusequi refuse l'effort -SWParesseux' est utiliser pour l'animal qui est très lent aussi. -SWest utilisé... AT

.

XIIIe siècle; 'curage' 1050de 'cur', variante ancienne de 'coeur'le courage

.

vers 1500du bas latin 'energia', du grec 'energeia' (force en action)l'énergie (f.)le force et la vitalité pour faire des choses -HRQuand on est malade, on n'a pas beaucoup d'énergie. -HR

.

1190du latin 'negligens'négligent

.

fin Xe siècledu latin populaire 'oblitare', de 'oblivisci' (oublier)oublierNe pas réussir à se souvenir -JRQuelquefois, j'oublie mes devoirs quand je vais à la classe. -JR...vais en cours, en classe.

.

1552de 'travailler'travailleur (-se)quelqu'un qui fait du bon travail. -BP

.

.

§13

.

1475du latin 'sincerus' (pur, naturel)sincèreQuelqu'un qui croit ce qu'il dit est sincère -TRLa sincérité est une qualité toujours aimée. -TRLa sincérité est toujours une qualité aimée. -JH

.

Xe siècledu latin populaire 'mentire', du latin classique 'mentiri'mentirDire quelque chose qui n'est pas vrai. -TRPinnochio a menti constamment. -TR

.

1080du latin 'francus' (relatif aux Francs), du francique 'frank'franc (franche)honnête et direct particulièrement quand on s'ocuppe d'une chose inconfortable. -HR Mon frère est très franc. Il n'a pas de problème de dire ce qu'il pense. -HRMon frère, aussi! -CEpas de problème à dire...

.

début XIIe sièclede 'franc'la franchise

.

XIVe siècledu bas latin 'brutalis', de 'brutus'brutal
(m.pl. brutaux)

.

fin Xe siècledu latin 'veritas'la véritéLa sincérité dans l'action, le caractère et la parole, ou quelque chose qui est un fait. -CEDans le film "A Few Good Men" le Colonel Jessep dit, "Vous ne pouvez pas traiter la vérité!" -CEmieux : Vous ne pouvez pas supporter la vérité!

.

XIe siècle (blecier)du francique 'blettjan' (meurtrir)blesserfaire mal à quelqu'un -TRIl était blessé pendant le match de foot. -TR

.

fin XIVe sièclede 'a-' et 'dresser' (mettre droit)s'adresser

.

1145participe présent de 'blesser'blessant

.

vers 1180 pour l'expressionde bonne foi

.

1549 au sens modernes'entendreTravailler bien l'un avec l'autre. -CEQuelquefois, les chiens et les chats s'entendent. -CE

.

XVIe siècle pour l'expressionde mauvaise foi

.

1176de 'mentir'le menteurQuelqu'un qui mentir. -CEDans le jeu télévisé "To Tell the Truth", les concurrents devinent qui n’est pas le menteur. -CE

.

début XVe siècleemploi figuré de 'tromper' au sens de 'jouer de la trompe'... 'se tromper de quelqu'un' signifiait à la fin du XVe siècle 'se jouer de lui'tromperfaire une faute. -BPJe me suis trompée; j'ai pensé d'avoir reconnu quelqu'un d'autre. –BP ...j'ai pensé avoir reconnu...

.

début XIe siècledu latin 'credere' (confier [en prêt]); croire; penser; se fier à)... cf. 'crédit'croireestimer comme vrai, être persuadé de la réalité -SWJe crois que la Noëlle n'est pas assez proche. -SW

.

XVe siècledu latin 'confidentia', d'après l'ancien français 'fiance' (foi)la confiance foi en l'intégrité personnelle -LXLe chaton a la confiance qu'il est fort comme un lion.--LXLe chaton a de la confiance....HR

.

fin XIVe siècle pour l'expressiondire vrai

.

dire faux

.

1080du latin 'traditor'le traître / la traîtresseUne personne qui trahit quelqu'un ou une cause -JHBenedict Arnold était un traître infâme d'Amérique. -JH

.

1175dulatin 'secretus' (separé, secret), de 'secernere' (écarter)secret (-ète)information qu'on ne peut pas partager. -BPJ'ai un journal secret. -BP...vous **aviez** un journal secret! ;-)

.

.

§14

.

vers 1270 pour l'expressionen généralComme "souvent" ou "normalement". ATEn général les étudiants d'université ont des meilleurs emploies. AT...trouvent de meilleurs emplois.

.

fin XIIIe siècledu latin 'contentus'content

.

la bonne action'Faire une B.A.' veut dire 'faire une bonne action' = très important dans la culture catholique française. -MJ

.

fin XIIe siècledu latin 'conscientia', famille de 'scientia' (connaissance)la conscienceconviction intime de ce qui est moralement et humainement bien ou mal --LXQuand vous faites un investissement, il est nécessaire que vous avez la conscience de risque.--LXnécessaire d'être conscient des risques.

.

1460du latin 'tranquillus'tranquille

.

XIIe sièclede 'honte'honteux (-se)inadmissible. -HRIl est honteux qu'il a échoué un de ses cours. Il est un étudiant intellegent. -HR...un étudiant intelligent. -JH...Il est étudiant intelligent. -CE

...dans un de ses cours...

.

1650... une expression qui vient du théâtre de Corneilleagir mal

.

fin XIIe siècledu latin parlé 'fallita', famille de 'fallere (tromper, manquer)la faute

.

XIVe siècle; XIIe siècle au sens de 'faire une raie dans les cheveux'du francique 'graban' (creuser)gravesérieux, pas bête. -RBUn peu de lait renversé? Ce n'est pas grave. -RB

.

fin Xe siècledu latin 'honos, honoris'l'honneur (m.)

.

1170de 'se repentir'le repentirregret profond d'avoir mal agi, accompagné de la ferme intention de ne pas recommencer --LXSon repentir est sincère.--LX

.

1530de 'regretter'le regret

.

fin XIIIe siècledu latin 'committere'commettre

.

la mauvaise action

.

XVe sièclepeut-être de l'ancien scandinave 'grâta' (pleurer)regretter

.

XIIe siècledu latin 'reparare'réparerPrendre quelque chose cassé et la rend comme elle est nouvelle. ATMon père réparait mes jeux avec son touché magique. AT"... sa touche magique." -KG

.

.

§15

.

Xe siècledu latin ecclésiastique 'caritas', de 'carus' (cher)la charité

.

milieu IXe sièclede l'ancien occitan 'amor', du latin 'amor'l'amour (m.)

.

1155du latin populaire 'propeanus', du latin classique 'prope' (près de)le prochain

.

fin Xe siècledu latin poulaire 'rendere', de 'reddere'... influencé par 'prendre'rendre

.

1080du latin 'vindicare' (réclamer en justice)se vengerPrendre la vengeance. ATDans les romans, les personnages avec les pauvres caractères se venge. AT

.

XIVe siècledu latin 'ordinare'ordonner

.

980 (perdoner [un péché])de 'par' et 'donner'pardonner

.

fin Xe siècledu latin populaire 'oblitare', de 'oblivisci' (oublier)oublierPerdre le souvenir de quelque chose - KGJe n'ai pas oublié de faire mes devoires pour aujourd'hui! -KG

.

1160du latin 'continuare' (joindre de mannière à former un tout sans interruption)continuern'arrêter pas. -RBLes cercles continuent toujours parce qu'ils n'ont début ni fin. -RB...ils n'ont pas de début ni de fin (ou ils n'ont ni début ni fin). -HR

.

1361du latin 'ingratus'un ingrat / une ingrate

.

XIIe siècledu latin 'tractare'traiter

.

1080du latin 'bonitas', de 'bonus' (bon)la bontéLa gentillesse -JH"Je dépendais toujours de la bonté des étrangers" Blanche Dubois -JH

.

.

§16

.

XVe siècledu latin 'origo, originis'l'origine (f.)

.

milieu XIIe siècledu latin 'mundus'le mondeNom du globe entier -KGJe suis allée à Seattle et j'y ai vu tout le monde! -KG

.

milieu XVe siècledu latin 'explicare' (déployer, développer), de 'plicare' (plier)expliquer

.

XVIe siècle; vers 1235 'mistere'du latin 'mysterium', du grec 'mustêrion' (rite secret, doctrine secrète)le mystère

.

fin XIe siècle au sens de 'croyance en Dieu'du latin 'fides' (confiance, promesse)la foi

.

début XI siècledu latin 'credere' (confier, croire, penser, se fier à)croire

.

fin XIe siècle du latin populaire 'insignare', du latin classique 'insignire' (signaler)enseigner

.

1361réfection de 'creance' (XIe siècle), de 'croirela croyance

.

XIe siècledu latin tardif 'anteanus', de 'ante' (avant)un ancienUne personne très vieille. -RBBeaucoup de cultures respectent les anciens, parce qu'ils sont consideré d'être très sages. -RB...ils sont considérés -JR

.

XIVe siècledu bas latin 'existentia'l'existence (f.)

.

milieu IXe siècledu latin 'deus'le dieu

.

.

§17

.

1180; vers 980 'christiien'; 842 'christian'du latin 'christianus', du grec 'khristianos'le chrétien

.

d'abord 'Deo' et 'Deus' (842), puis 'Deu' et 'Dieu' (XIe-XIIe siècles)'Deus' continent une racine 'indoeuropéenne 'dei' (briller) qui, élargie en 'deiwo-' et en 'dyew-' a servi à désigner le ciel lumineux considéré comme divinité et les êtres célestes par opposition aux hommes, terrestres de nature... c'est la plus ancienne dénomination de la divinité, liée à la notion de lumière et on la retrouve en grec dans le nom de 'Zeus' [d'après Robert]Dieu

.

1480du latin 'unicus'unique

.

1155du latin 'creare'créer

.

une âmePartie immatérielle de l’homme, opposée au corps -KGMa mère, elle est gentille dans l'âme. -KG

.

Jésus-Christ

.

le miracle

.

début XIe siècledu latin 'crux, crucis'... cf. 'crucial'la croixles deux lignes croisés. -RBC'est une coutume que les chrétiens dînent sur les petits pans imprimée avec la croix pour le Vendredi saint. -RB

.

1180; vers 980 'christiien'; 842 'christian'du latin 'christianus', du grec 'khristianos'chrétien (-ne)

.

1534de 'a-' et 'tirer'attirer

.

1112du latin 'oboedire'obéir

.

XIVe siècle; vers 1135 'pechié'; vers 1000 'pechez'du latin 'peccatum'le péchéUn mauvais acte -JHLes sept péchés capitaux sont la fierté, l'envie, la colère, la paresse, la gloutonnerie, l'avidité, et la luxure. -JH

.

début Xe siècledu latin 'diabolus'le diabledémon--TGAvons-nous peur de ce diable nous ferait faire, ou peur de ce diable peut faire pour nous?--TG

.

1120du latin 'temptare', confondu avec 'tentare' (agiter)tenter

.

1398du latin 'separare'se séparer

.

Je n'ai jamais été là, mais j'espère qu'il ressemblera à ceci.--TG

.

980du latin ecclésiastique 'paradisus', du grec 'paradeisos', de l'avestique 'paridaiza' (enclos, édifice)le paradisune belle place.--TG--Presque toutes les religions est d'avis que les issues de paradis, pourquoi? --Parce que le monde réel n'est pas assez belle.--TG ...les religions sont d'avis... At

.

début XIIe sièclede 'bon' et 'heur', du latin 'augurium' (présage)le bonheur

.

XIIIe siècledu bas latin 'aeternalis', du latin classique 'aeternus, de 'aeviternus', de 'aevum' (temps, durée)éternel (-le)qui a ni commencement ni fin.--TGPour moi, le Dieu et le trou noir sont éternels.--TGPour moi, Dieu et les trous noirs sont éternels. --CE

.

début XIe (angele)du latin ecclésiastique 'angelus', du grec 'angelos' (messager), lui-même calque de l'hébreu 'mal'akh'un ange

.

XIIe siècledu latin 'aeternitas', de 'aeternus'l'éternité

.

1080du latin 'virtus' (mérite de l'homme [vir])la vertu

.

fin Xe siècledu latin 'sanctus' (sacré, puis saint)le saint catholique (la sainte catholique)