.

Le mot et l'idée, XXI §§ 4-6

.

DateEtymologieDéfinitions et remarquesImagesExemples

.

§4

.

1834 au sens mécaniquede 'moissoner'la moissonneuseUne machine pour faire la moisson (la récoltes) du blé. -MJAvant l'ère industrielle, les moissoneuses étaient des femmes... maintenant, ce sont des machines. Ça, c'est vraiment du progrès, n'est-ce pas? -MJ

.

à partir de 1770, beaucoup d'expressions prennent la forme de 'machine à + verbe', y compris 'machine à écrire' (1857, 'typewriter' en anglais), machine à laver (XXe siècle, 'washing machine' en anglais)les expessions 'battre le blé' et 'battre le grain' datent du XIIIe sièclela machine à battreUne machine pour battre le blé. -DEGLa machine à battre est amusante pour voir. -DEG... est amusante à voir.

.

Xe siècleemprunt au latin 'apportare' (porter à quelqu'un)apporter

.

1546emprunté au latin 'progressus' (la marche en avant; figurativement, développement ou accroissement), de 'progredi', au supin 'progressum' (aller en avant ou aller plus loin, avancer), de 'pro' (avant) et 'gradi' (marcher, s'avancer)le progrèsAvancer, s'améliorer. -TRDimanche était un jour de reste, maintenant c'est encore un jour pour le progrès. (Rascal Flatts) -TR...un jour de repos...

.

1155formé d'un radical 'tumb-' exprimant une chute ou un saut brusque... on considère ce radical comme provenant d'un onomatopée, probablement utilisé par les jongleurs qui voyageaient d'un pays à l'autretomberPour tomber par manque de soutien ; pour descendre. -Mahaney-MahaneyJ'aime la sensation des flocons de neige tombent sur mon visage. -Mahaney... des flocons de neige qui tombent sur mon visage.

.

1050du latin classique 'saccus' (sac à blé, à argent), emprunté au grec 'sakkos' (terme commercial pour la toile utilisée pour emballer la marchandise; cf. l'hébreu 'saq')le sacUne sachet ou un pouche KGBeaucoups de touriste aiment acheter des sacs. KGBeaucoup de touristes...

.

1268d'étymologie discutée; selon l'hypothèse généralement admise, ce mot vient du francique 'balla', dérivé de l'allemand 'Ballen' (paquet de marchandises)la balleUn paquet de marchandises, généralement enveloppé de toile pour le transport. (Ce mot n'a pas de rapport avec 'les balles' qu'on utilise dans différents sports.) -MJ

.

1121du latin 'palea' (menue paille, fétu)la pailleLes tiges de grain battu. -fwUn jour, il y a six ans, le père d'un ami de mon cousin a fait un labyrinthe des balles de la paille. Cette nuit, nous avons marché à quatre pattes à travers du labyrinthe sans de lumière. -fw... sans lumière.

.

XIVe siècleparticipe passé de 'presser'presséLe premier sens ce ce mot est 'soumis à la pression physique'... le sens de 'urgent' ou 'qui manque de temps' vient un siècle plus tard, vers 1558. -MJ

.

.

§5

.

1174du bas latin 'molinarius'le meunier (la meunière)La personne qui possède ou qui exploite un moulin. -MJ

.

XIIe siècleemprunt au latin 'restare'resterarreter et ne pas bouger ou partir. -MS-MSHier soir, je ne suis pas resté chez moi, je suis sortie avec mes amies. -MS

.

XIII siècleréfection partielle de 'ele' et 'eille', formés du latin classique 'ala' (point d'articulation du membre supérieur, bras ou aile, avec le tronc)une aileLes mécanismes utilisés pour voler. -JS-JSQuand je vole dans mes rêves, je n'ai pas d'ailes. -JS

.

1120emprunt au latin 'habitatio' (fait d'habiter dans un lieu, demeure)une habitationUn lieu pour habiter ; une résidence ; une maison. -AW

.

1648emprunté à l'italien 'pittoresco' (à la manière des peintres; expressif, original), de 'pittore'pittoresqueComme ou suggestif d'une image ; quelque chose qui a une beauté naturelle, "quaint." -AWLes Etats-Unis est plein de scènes pittoresques de beauté naturelle, comme Mount Rainier. -AW Les Etats-Unis sont pleins de scènes pittoresques de beauté naturelle, comme le mont Rainier. -AW

.

1355... jusqu'au XVIIIe siècle, 'usine' désigne un établissement de production utilisant des machines hydrauliques, en particulier les grosses forges, puis le mot commence à désigner plus largement un établissement où l'on utilise des machines ou où l'on travaille avec les matières premières. Ce mot a peu à peu éliminé les termes 'fabrique' et 'manufacture' dans ce sens au cours du XIXe siècledu latin 'officina' (atelier, fabrique)une usineUn bâtiment ou les biens manufacturés ont fait. -CMCMMon oncle travaille dans une usine ou ils transforment les pommes de terre. =CMMon oncle travaille dans une usine où l'on transforme des pommes de terre en . . . frites, peut-être ? -MJ

.

1140du latin médiéval 'pagensis'... le paysanCe mot peut prendre des connotations péjoratives, mais il peut aussi être employé sans valeur dépréciative (ce n'est plus le cas pour son équivalent en anglais, 'peasant'). -MJ

.

.

§6

.

1340du latin 'producere', de 'pro' (en avant) et 'ducere' (mener)produireGénérer KG

.

1482du supin latin 'productum' du verbe 'producere'le producteur (la prodeuctrice)Le créateur de films et émissions de télévision. -EB
Steven Spielburg est un célèbre producteur de nombreux films. -EB

.

1119du latin 'hordeum' (céréale à épi barbu cultivée pour son fourrage précoce et son grain), mot très ancien lié au latin 'horrere' (se dresser), qui a donné 'horreur' (et 'horror) en anglaisl'orgeUn type de grain, la plante que vous utilisez pour fabriquer de la bière. JZLe brasseur a planté un champ d'orge. JZ

.

1444de 'hoppe' (bière houblonnée) -- on disait 'houppe en moyen français... ces racines ont donné 'hops' en anglaisle houblon

.

1599emprunté à l'espagnol 'tabaco', de 'tsibatl', mot de la langue des Indiens Arouaks d'Haïti où il désigne soit un ensemble de feuilles, soit l'action de fumer, soit surtout le tuyau de roseau dont ces Indiens se servaient pour aspirer la fuméele tabac

.

1519emprunté à l'espagnol 'maiz', lui-même emprunté au taino, langue des Arouaks d'Haïti; cette plante était introduite en Europe d'abord en Espagnele maïsun légume jaune et délicieux. -EBJ'aime beaucoup le maïs sans beurre. -EB

.

.

.