.

Le mot et l'idée, XVIII, §§ 2-3

.

DateEtymologieDéfinitions et remarquesImageExemplesCorrections

.

§2

.

fin XIIe siècle dans ce sensd'une forme latine 'plattea', influencée par le latin populaire 'plattus', du grec 'platus' (large, étendu, plat), de 'platea' (rue large, espace ouvert)la place

.

1170de 'bord'border

.

fin XIe siècledu latin 'arbor'un arbreUne plant avec un tronc. -CMCM J'ai un grand arbre dan ma jardin. -CMJ'ai un grand arbre dans mon jardin.

.

XIIIe sièclede 'maire'la mairieLe bâtiment au centre de la ville. JZLes décisions importantes ont fait à la mairie. JZ Les décisions importantes sont prises à la mairie.

.

XIIe siècle dans ce sensdu latin 'maior' (majeur)le maireLe chef de gouvernement d'une ville ou d'un arrondissement urbain. -fwEn été, les enfants qui ont lisé assez peuvent assistent à la célébration du prix du maire au zoo. -fwEn été, les enfants qui ont lu assez peuvent assister à la célébration du prix du maire au zoo.

.

fin XIIe siècledu latin 'administrare'administrerC'est le mot pour "manage" ou "govern." -JS

.

XIIe siècledu latin 'communia', de 'communis'la commune

.

Xe siècledu latin 'consiliarius'le conseiller / la conseillère

.

XVe siècledu latin 'municipalis', de 'municipium' (municipe = une ville annexée par Rome dont les habitants avaient des droits civils et la citoyenneté romaine)municipal

.

XIIe siècleparticipe passé de 'charger'chargé deResponsable. -MJ

.

1756l'état-civil (m.)Les principaux faits relatifs à l'état des personnes (par exemple : naissance, mariage, décès, divorce, adoption), ou le service public chargé de dresser les actes constatant ces faits.

.

1370du latin 'secretarium' (retiré), de 'secretus'le ou la secrétaire

.

.

§3

.

milieu XIVe siècledu latin 'commercium' (trafic, négoce ; relations, rapports), de 'merx, mercis' (marchandise)le commerceLes affaires. -fwLe commerce au centre ville de Tacoma ont interrompu par la construction. -fwLe commerce au centre-ville de Tacoma est interrompu par la construction.

.

1695de 'commercer'le commerçantLa personne qui gère un magasin. JZLe commerçant ouvre sa boutique plus tôt-à six heures du matin. JZ

.

fin XIIe sièclemot gallo-romain, peut-être de 'buccus' (bouc), le boucher étant à l'origine chargé d'abattre les boucsle boucher / la bouchèreLa personne qui vendre la viande. -EBMon grand-père vend de la viande aprés le boucher tue la vache. -EBMon grand-père vend de la viande après que le boucher a tué la vache.

.

1220de 'boucher'la boucherieChez le boucher. -DEGMa famille achète les os pour notre chien au boucherie. -DEGMa famille achète des os pour notre chien à la boucherie.

.

1680 ; 1464 pour 'chaircuttier'de 'chair cuite'le charcutier / la charcutière

.

1671 ; 1549 pour 'chaircuicterie'du radical de 'charcutier'la charcuterie (magasin)Boutique de charcutier. -MJ

.

1671 ; 1549 pour 'chaircuicterie'du radical de 'charcutier'la charcuterie (viande)La charcuterie est une spécialité à base de viande de porc. -- Les principales charcuteries sont: andouille, andouillette, bacon, boudin, cervelas, chorizo, confit, coppa, crépinette, fromage de tête, galantine, grattons, hure, jambon, jambonneau, lard, mortadelle, museau, pancetta, pâté, pieds de porc, rillettes, rillons, salé, saucisse, saucisson, terrine. -MJLa mortadelle est une charcuterie.
-- Les Français produisent par an envers 6 kilogrammes (13 livres [pounds]) de charcuterie pour chaque homme, femme, et enfant dans le pays. -MJ

.

fin XIIe siècledu picard 'boulenc' (celui qui fabrique le pain en boule)le boulanger / la boulangèreUne personne qui fait les pains. -DEGQuand j'étais au Paris, mon amie et moi allions à la boulangerie souvent parce que la boulangère était sympathique. -DEG

.

XIIIe siècleparticipe passé de 'connaître'connuCette charcuterie est très connu! -JSCette charcuterie est très connue !

.

1248de 'épicier', au début vendeur d'épices ('spices' en anglais)une épicerieNon pas l'équivalent de 'spice shop', mais plutôt de 'grocery store', puisqu'on y trouve beaucoup de produits de consommation courante et d'alimentation général. Chaque quartier d'une ville a sa petite épicerie où l'on peut acheter des fruits, des légumes, etc. -MJ

.

1311de 'épice'un épicier / une épicièreUne personne qui tient une épicerie. Ce mot peut être péjoratif: une 'mentalité d'épicier' signifie des idées étroites et une intelligence limitée. -MJJ'ai parlé avec l'épicier du coin et il me semblait bien sympa. -MJ

.

le marchand de couleur / la marchande de couleursUne expression curieuse qui veut dire 'droguiste', c'est-à-dire une personne qui vend des produits de toilette, d'hygiène, de ménage, d'entretien ; le magasin où l'on vend ces produits s'appelle une droguerie. (Les couleur pour teindre des choses pouvait s'acheter là, d'où le nom 'marchand de couleur'.) -MJLa photo de Marie, marchande de couleur, est de 1926. -MJ.

.

1256du latin 'sapo, saponis', d'origine grecquele savonUne barre (de savon) qu'on utilise de lave quelque chose. -fwParce que le savon est trop glissant, quelqu'un a inventé "E-Z Grip Soap" pour les enfants. -fw

.

1270du bas latin 'lexiva', de 'lix' ou 'lixa' (eau pour la lessive)la lessiveNettoyer des vêtements sales. JZJe n'aime pas faire la lessive mais c'est nécessaire. JZ

.

1160bourgeon' (en anglais, 'bud'), de 'bouter' (pousser)le boutonUn objet rond pour mettre les vêtements en place. En anglais, "button." -DEGJ'ai perdu un bouton de mon manteau. -DEG

.

1130du latin 'lana'la laine à tricoterMatière souple venant des moutons dont on peut faire des textiles ; la 'laine à tricoter' a subi un traitement pour faciliter son utilisation. -MJ

.

Le mot 'tabac' apparaît au XVI sièclele bureau de tabacUn établissement ouvert au public où la vente du tabac et d'autres produits fabriqués par l'État. En France il y en a à peu près 40 000. Jusqu'en 1995 la production et la vente du tabac était un monopole de l'État. -MJ

.

1599de l'espagnol 'tabaco', du haïtien 'tsibatl'le tabacLa plante ; mais aussi 'bureau de tabac'. -MJ

Les feuilles préparées utilisés dans les cigarettes, les cigares, et les pipes. -Mahaney
-MahaneyJe ne fumerais jamais de tabac. -Mahaney

.

1831, mais rare avant 1840de 'cigare'la cigaretteUn rouleau de tabac qu'on fume. -CMCMJe ne fume jamias une cigarette. -CMJe ne fume jamais de cigarettes.
ou
Je n'ai fumé jamais de cigarette.

.

1836de 'élever'un élevageEn anglais on dit 'animal husbandry'. -MJ

.

1534de 'beuf', début XIIe siècle 'buef', du latin 'bos, bovis'le boeufLa viande que vien des vaches. KGL'industrie du boeuf est terrible pour environnement. KGL'industrie de boeuf est terrible pour l'environnement.

.

fin XIIe siècledu latin 'vitellus', diminutif de 'vitulus'le veauLa viande d'une vache jeune. -JS-JS

.

1160du gaulois 'multo'le mouton-JS

.

début XIVe siècledu bas latin 'specialitas'la spécialité

.

fin XIVe sièclele pâté de foieUn pâté est un hachis de viandes épicées (aussi de poissons, de légumes) cuit dans une terrine sans enveloppe de pâte et consommé froid; le pâté de foie emploi le foie (en anglais 'liver'). -MJ

.

XIIIe siècletarte' est peut-être une variante de 'tourte'la tarte aux pommesUne pâtisserie rempli de pommes qui est souvent surmonté d'une croûte. -Mahaney-MahaneyMa mère fait des tartes aux pommes très bonnes pour la Fête de Grace ! -MahaneyMa mère fait de de très bonnes tartes aux pommes pour le jour de l'Action de Grâce !

.

le chou à la crèmeUn petit gâteau frais, léger, et rond. -MJ

.

1807de 'petit' et '(pièce) de four'le petit-fourPetit gâteau très délicat, de la taille d'une bouchée. Les petits-fours peuvent être 'secs' ou 'frais'. On les sert souvent en buffet. -MJ

.

début XIIe siècledu latin populaire 'pinctura', de 'pictura', famille de 'pingere'la peintureUn liquide utilise pour peindre. -CMJ'ai peindu ma chambre avec beaucoup colours de la peinture. -CMJ'ai peint ma chambre avec beaucoup de couleurs.

.

1639du latin 'utensilia', de 'uti' (se servir de) ; le 's' d'après 'user'un ustensileUn objet d'usage domestique sans mécanisme (ou avec un mécanisme simple). -MJ

.

un ustensile de ménageLe mot 'ménage' a référence a la vie dans une résidence.Un marteau et un tourne-vis sont des ustensiles de ménage. -MJ

.

XIIIe sièclede 'mercier' (une personne qui vend des objets de mercerie)la mercerieL'ensemble des marchandises destinées à la couture (aiguilles, fils, boutons, rubans, fermetures éclair ['zippers' en anglais], etc. -MJ

.

1213de 'allumer'une allumettePetit morceau de bois qu'on utilise pour allumer quelque chose. -MS-MSJ'ai oublie apporter des allumetes! -MSJ'ai oublié d'apporter des allumettes!

.

fin XIVe siècle ; 1848 dans le sens moderne de 'stamp'du grec médiéval 'tumbanon', de 'tumpanon' qui a aussi donné 'tympan'le timbrePetite vignette gommée vendue à la Poste et employée sur les lettres. -EBJ'ai besoin acheter les timbres parce que j'ai besoin envoyer une lettre. -EBJ'ai besoin d'acheter des timbres parce que j'ai besoin d'envoyer une lettre. -EB

.

milieu XIIIe siècledu latin 'patronus' (protecteur), de 'pater' (père)le patronUne personne qui a des employés. KGMichael Scott est un patron terrible. KG

.

1834de 'télé' (loin) et '-phone' (son)le téléphoneUm système pour transmettre de discours ou les informations sur les distances. -AWMon téléphone, c’est ma vie. -AW

.

XXe sièclela cabine téléphonique

.

début XIIe siècledu latin 'qualitas', de 'qualis' (quel), pour traduire le grec 'poiotês', de 'poios' (quel)la qualité

.

la première qualitéLa meilleure qualité. -MJ

.

XIIe siècleprobablement du francique 'wastil' (nourriture)le gâteauLa pâtisserie ou la tarte. -EBPour mon anniversaire, ma soeur cuit un gâteau. -EB

.

fin XIIe siècledu latin 'filum'le fil

.

XVe siècledu bas latin 'acucula', diminutif de 'acus' (aigu)une aiguilleun petit chose on utilise coudre des vetements. -MS-MSLes hommes et les femmes qui vivaient avant notre ère utilisaient des aiguilles d'os. -MS

.

1655poste' du latin 'posita', neutre pluriel (place, position)le bureau de posteUn lieu où les lettres peuvent être envoyées et peuvent être reçues. -Mahaney-MahaneyLe bureau de poste est toujours très occupé pendant les vacances. -Mahaney